Accueil / World Series by Renault / Que retenir des essais de pré-saison en FR3.5 ?

Que retenir des essais de pré-saison en FR3.5 ?

A moins de deux semaines du premier meeting en Formule Renault 3.5, essayons-nous à une délicate tentative d’analyse des essais hivernaux, qui se relève assez délicate en raison de l’arrivée de la nouvelle Dallara T12, et de ses défauts de jeunesse, mais également des conditions météo qui n’ont pas été des plus idéales sur les six journées d’essais. Quoiqu’il en soit, le champion 2011 d’Eurocup Formule Renault 2.0, Robin Frijns, s’est montré en tête des chronos le plus souvent. Récapitulons les temps de ces essais.

Essais FR3.5 Castellet 2012Essais FR3.5 Barcelone 2012Essais FR3.5 Alcañiz 2012

On dégage alors quelques tendances, comme Robin Frijns souvent en tête, mais aussi Richie Stanaway, Marco Sorenson et Kevin Magnussen assez régulièrement bien placés. En revanche, certains pilotes semblent assez étonnamment bas à l’image d’Alexander Rossi pourtant bien classé la saison passée. L’effet nouvelle écurie dans la discipline joue alors peut-être un rôle sur les résultats des Arden Caterham.

Essais FR3.5 Récapitulatif temps 2012

La normalisation des temps confirme certaines tendances, mais permet également à des pilotes comme Carlos Huertas et Lucas Foresti de se replacer dans la hiérarchie, puisque la suppression du meilleur et du pire temps pour chacun des pilotes permet d’effacer une journée à côté, pour raisons météo ou technique.

Essais FR3.5 Récapitulatif temps normalisés 2012

Les temps croisés permettent alors de remarquer les pilotes ayant bénéficié d’une bonne performance passagère ou d’une mauvaise performance éphémère, tout comme ils permettent de voir les pilotes s’étant révélés consistants.

Essais FR3.5 Récapitulatif temps croisés 2012

Ces chronos permettent aussi de dégager un début de hiérarchie, qui s’apparente tout de même à un pronostic risqué.

Essais FR3.5 Récapitulatif temps mis en abyme 2012

Robin Frijns se détache ainsi d’un petit groupe composé de Richie Stanaway, Kevin Magnussen et Marco Sorensen. Néanmoins, ce petit groupe pourrait par extension comprendre le groupe suivant composé de Nico Müller, Jules Bianchi, André Negrao, Sam Bird, Kevin Korjus, Nick Yelloly, Alexander Rossi, Walter Grübmuller, Daniil Move mais aussi Arthur Pic et Carlos Huertas plus éphémèrement.

Si les quatre premiers pilotes cités devraient jouer les victoires régulièrement, les autres pilotes seront les candidats réguliers aux podiums pour le groupe d’outsiders et aux points pour les autres.

Derrière, Will Stevens, Jake Rosenzweig, Nikolay Martsenko et Vittorio Ghirelli devraient avoir plus de mal à rentrer dans les points, tout comme Lucas Foresti même si ses essais sont difficiles à analyser.

Enfin, le retour de Mikhail Aleshin dans la discipline s’annonce assez délicat, au sein d’une équipe en pleine restructuration, tandis qu’en fin de peloton, Yann Cunha devrait squatter les dernières positions, tout comme il l’avait fait en British F3 l’an passé.

Mais tout ceci ne demeure que pure spéculation ! Débuts de réponses à Alcañiz dans moins de deux semaines, après le premier meeting de la saison 2012 de Formule Renault 3.5.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox