Accueil / World Series by Renault / Vergne souffle la pôle

Vergne souffle la pôle

Vergne prend la pôle au Castellet

Pour cette première séance de qualifications de la Formule Renault 3.5 du week-end, la configuration aérodynamique light était de vigueur. Et dans une séance homérique, le nom du poleman a souvent changé. La première partie de séance était marquée par l’utilisation de pneus rodés, avant de passer par une vague de pneus neufs à cinq minutes de la fin.

Si Alexander Rossi a donné le ton de cette seconde partie, c’est pourtant Jean-Eric Vergne qui signe la pôle dans son dernier run, devant Albert Costa. Le Français signe alors sa troisième pôle de la saison, et profite d’une erreur de Robert Wickens pour prendre l’ascendant psychologique. La course promet d’être dynamique, avec 19 monoplaces dans la même seconde.

Qualifications 1 – Paul-Ricard
01. Jean Eric Vergne – Carlin – 1:51.423
02. Albert Costa – Epic Racing – 1:51.446
03. Brendon Hartley – Gravity Charouz – 1:51.506
04. Robert Wickens – Carlin – 1:51.545
05. Alexander Rossi – Fortec Motorsports – 1:51.586
06. Daniel Ricciardo – ISR – 1:51.745
07. Jake Rosenzweig – Mofaz Racing – 1:51.888
08. Sten Pentus – Epic Racing – 1:51.892
09. Daniil Move – P1 Motorsport – 1:52.045
10. Kevin Korjus – Tech 1 Racing – 1:52.108
11. Nathanael Berthon – ISR – 1:52.137
12. Daniel Zampieri – BVM Target – 1:52.178
13. Cesar Ramos – Fortec Motorsports – 1:52.202
14. Oliver Webb – Pons Racing – 1:52.207
15. Jan Charouz – Gravity Charouz – 1:52.247
16. Sergio Canamasas – BVM Target – 1:52.346
17. Walter Grubmuller – P1 Motorsport – 1:52.357
18. Nick Yelloly – Pons Racing – 1:52.358
19. Andre Negrao – Draco Racing – 1:52.391
20. Stephane Richelmi – Draco Racing – 1:52.509
21. Nelson Panciatici – KMP Racing – 1:52.548
22. Fairuz Fauzy – Mofaz Racing – 1:52.657
23. Arthur Pic – Tech 1 Racing – 1:52.865
24. Anton Nebylitskiy – KMP Racing – 1:52.930
25. Daniel De Jong – Comtec Racing – 1:53.113
26. Daniel Mckenzie – Comtec Racing – 1:53.253

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox